Derrière l'objectif avec Alexandra - la Photographe aux Semelles Rouges

septembre 24, 2021

Derrière l'objectif avec Alexandra - la Photographe aux Semelles Rouges

Que vous soyez de futurs mariés ou Wedding Planner, vous rêvez bien souvent devant de sublimes photographies de mariages, mais arrêtons nous un instant sur ceux à l'origine de ces clichés !

Nous sommes passés de l'autre côté de l'objectif pour interviewer Alexandra, La Photographe aux Semelles Rouges, et en découvrir plus sur son métier !

Peux-tu te présenter et nous présenter ton agence en quelques mots !?

Je suis Alexandra, La Photographe aux Semelles Rouges. J’exerce le métier de photographe de mariage depuis plusieurs années, et je réalise des portraits pour tous les instants de vie : grossesse, naissance, famille, baptême, anniversaires etc… Je fais également des shootings photo pro, en entreprises, pour faire des portraits ou des reportages d’entreprise, afin d’alimenter visuellement sites internet, réseaux sociaux etc…  Le plus gros de mon activité est néanmoins orienté autour des mariages.  Je réalise des photos très naturelles et prises sur le vif. Avec moi, pas de poses réfléchies ou du moins très peu, sauf au moment des photos de couple à la rigueur pour ces mariés un peu perdus qui me regardent avec des yeux de biche face à un camion J A ce moment, je les guide, et les aide à donner le meilleur pour ces photos ; plus que de leur imposer des poses.  Tous les mariés que je rencontre, me disent toujours cette phrase, qui me fait sourire, « nous ne sommes pas à l’aise face à l’objectif d’un appareil photo ».  Et je leur réponds toujours la même réponse : « je n’ai jamais réalisé les photos de top-modèles, donc rassurez-vous tous mes mariés sont gênés dans cet exercice ».  Pourtant le jour J, j’arrive toujours à les mettre à l’aise, à les faire rire, à les détendre afin de leur offrir des photos à leur image, qui leur ressemble et toujours très naturelles. C’est d’ailleurs mon point fort : ma capacité à détendre l’atmosphère et faire en sorte que cette séance de couple soit un vrai bon moment le jour J, et aussi un moment rapide, parce que la journée va passer très vite et je ne souhaite pas qu’ils passent une heure à faire cette séance au lieu de profiter de leurs convives et de leur journée si importante.


Que préfères-tu dans ton métier de photographe de mariages ? Quel est ton meilleur souvenir ?

Je crois que ce que je préfère dans mon métier, c’est le partage.  Partager un pur moment de bonheur avec mes mariés.  Malgré le fait que je les rencontre à deux reprises avant le jour J, je les découvre « à leur état naturel » ce jour-là !  J’ai d’ailleurs plusieurs fois été surprise de rencontrer des mariés sous un œil neuf le jour de leur mariage.  Toute l’idée que je me fais d’eux lors de nos RDV en amont du mariage, n’a souvent rien à voir avec le jour J.  Une fois, j’ai rencontré ce couple, jeune, mais très fermés lors de nos rencontres.  Très timides et surtout assez renfermés.  Lors de la signature du contrat, je me dis qu’encore une fois je suis certaine de vraiment les découvrir le jour J. Arrive cette fameuse journée, et une grosse tuile m’arrive : je crève un pneu 10 minutes avant d’arriver chez eux pour la séance des préparatifs.  Tant pis, je roule sur le pneu complètement dégonflé, parce que hors de question pour moi d’arriver en retard et rajouter du stress au mariés.  Je me souviens encore des mots de mon époux qui étais furieux au téléphone, me disant d’attendre une dépanneuse.  Mais tant pis, je n’en fais qu’à ma tête et je poursuis ma route.  Arrivée chez les mariés, au cours des préparatifs, je discute un peu avec la mariée et lui raconte ma tuile pour la faire sourire un peu puisqu’elle était dans un vrai état de stress.  Cela détend l’atmosphère au bon moment.  Nous partons, avec la voiture la mère de la mariée finir les préparatifs chez le coiffeur.  Lorsque nous sommes revenus, je découvre alors le marié et son Papa autour de ma voiture.  Je ne comprends pas ce qu’il se passe.  Puis je m’approche et découvre alors que le marié, avec son costume de marié, était en train de me réparer mon pneu ! J’apprends à cet instant qu’il est mécano de formation, et qu’il ne voulait pas que je passe la journée à penser à mon pneu amoché.  J’étais en état de choc total ! Il fallait voir cette scène du marié dans son costume, manches retroussées et mains pleines de cambouis, en train de me réparer mon pneu, le jour de son mariage ! Hallucinant ! Je garde un merveilleux souvenir de ce couple, qui a été d’une gentillesse extrême, et qui a pensé à ma voiture et à moi qui devait ensuite rentrer à plus d’une heure de route de chez moi le soir.  Des amours ! Moi qui pensais avoir à faire à des personnes un peu trop timides pour s’ouvrir aux autres, j’ai été bluffée ! Comme quoi l’on découvre vraiment les mariés le jour de leur mariage J

 

Pour les futurs mariés qui nous lisent, peux-tu nous dire comment bien prendre contact avec un photographe pour son mariage ? Que faut-il penser à lui demander et à quoi faire attention ?

Avant de prendre contact avec un photographe, je pense qu’il est important de faire un tour sur le net et les réseaux sociaux pour trouver des inspirations de photos qui les séduisent. Il est très important de savoir exactement le style de photo qui les inspire : des photos plutôt lumineuses ou un style dark-moody, des photos très posées ou des instants volés etc… Une fois que le couple a trouvé ‘son style’, il peut alors commencer ses recherches.  Des photographes ? Il en existe partout en France (et dans le monde) et ils sont très nombreux.  Pour prendre contact avec et avoir la meilleure approche, il est essentiel de les contacter dans un premier temps par mail, dans un mail qui en dit un peu plus long que ‘êtes vous disponible à notre date’.  Il ne faut pas hésiter à parler de vous, ce que vous êtes, quels sont les points forts de votre couple qui seront retranscris lors de votre journée de mariage. Puis parlez aussi de votre mariage : votre lieu de réception, le thème, le nombre d’invités etc… Enfin, il ne faut pas avoir peur de parler de vos attentes en terme de photos, et lui préciser ce que vous avez aimé dans les photos de ce photographe et que vous aimeriez avoir également le jour de votre mariage.  Plus vous en direz dans cet échange, plus le.la photographe se sentira à l’aise avec vous et aura à cœur de vous donner son meilleur.  Il/Elle ne se sentira pas comme un contact d’une longue liste qui a reçu un mail commun.

Aussi, lorsque vous allez rencontrer les différents photographes pré-sélectionnés (et il est très important d’en rencontrer plusieurs pour se faire une idée de ce que l’un ou l’autre peut vous apporter et si il répond à vos attentes), il y a des questions essentielles qu’il faudra lui poser.  Il existe des listes que l’on peut trouver sur internet mais honnêtement je vous déconseille de les utiliser.  Penser avant tout à vous et encore une fois à vos attentes et adaptez vos questions en fonction de cela.  Évidemment il y a toujours quelques questions techniques comme les délais de livraison des photos ou encore si le tarif que le photographe propose inclus l’impression d’un album photo.  A vous de réfléchir consciencieusement à tout ce qui vous tiens à cœur.  Il y a cependant une question qui me semble très pertinente à poser et que finalement peu de mariés me demandent (et c’est dommage) : pensez à demander au photographe l’accès à une galerie complète des photos réalisées sur un précédent mariagen de A à Z (des préparatifs à la soirée).  Parce que nous, les photographes, nous utilisons les plus belles photos réalisées sur nos mariages pour alimenter nos sites, nos réseaux sociaux et nos outils de communication.  Mais, trop de mariés pensent recevoir QUE des photos de ce style, or il faut être conscient qu’ils vont également recevoir des photos plus modestes, tout aussi belles, mais plus classiques.  Penser qu’un photographe ne réalise que des photos époustouflantes est une erreur.  Et pour se faire une réelle idée de ce à quoi vous recevrez à la livraison : il faut absolument avoir vu un reportage complet d’un autre mariage. Ainsi pas de surprises et surtout pas de déceptions.

 

Pour les Wedding Planners qui nous suivent, qu’est ce qui te donne envie de collaborer avec certains professionnels pour un mariage ou un shooting par exemple ?

 

Il n’y a qu’un mot pour répondre à cette question : le professionnalisme. Pour imager cette idée, je suis parfois contactée par des prestataires très peu sérieux qui me demandent de réaliser des photos qui ne me ressemblent pas. J’ai récemment échangé avec une wedding planner de la région qui a exigé que je fasse un reportage de mariage uniquement en noir et blanc.  J’adoooore le noir et blanc et j’en met beaucoup dans mes reportages de mariage, mais cela dit ma signature reste la couleur lumineuse. Je suis donc toujours déçue de recevoir ce type de demande, cela me donne le sentiment que l’on ne respecte pas mon travail et me donne très peu envie de travailler avec ce style de personne.  Je pense qu’il est essentiel que les Wedding Planner respectent le travail de leurs prestataires et soient parfaitement conscients de ce qu’ils peuvent demander ou pas, et donc de montrer de vrais signes de professionnalismes.  Cela dit, je suis rassurée par le fait que la grande majorité des wedding planner de ma région soient de vrais professionnels, dont beaucoup sont formés à la Wedding Academy, et cela est d’ailleurs souvent un argument pour que je travaille en collaboration avec eux.

Quelles sont les étapes importantes d’une journée de mariage du point de vue du photographe ? A quoi faut-il faire particulièrement attention d’après toi ?

Toute la journée est essentielle mais chaque étape diffère complètement d’une heure à l’autre. Cela dit, l’étape que je préfère et qui à mon sens est très importante sont les préparatifs, un temps qui démarre tout en légèreté, devient plus calme par la suite et enfin monte en pression en fin de séance.  J’adore photographier les préparatifs puisque c’est vraiment un temps complet où je vais pouvoir immortaliser plein de sourires, de la délicatesse, de l’émotion et une pointe de stress en fin : c’est idéal et surtout très complet pour un photographe, à mon sens. Et si je trouve que c’est une étape cruciale de la journée, c’est parce que pour beaucoup : elle en donne le ton. C’est une étape dont les mariés vont beaucoup se souvenir puisque c’est le seul moment de la journée où ils ne courent pas dans tous les sens, où ils ne sont pas archi sollicités et où ils vont pleinement prendre le temps de vivre cet instant.

 

Et enfin, as-tu un petit conseil de pro pour des photos de mariage parfaites !?

Ne surtout pas choisir le photographe qui fait les plus belles photos mais surtout choisir leur photographe en fonction du feeling de la première rencontre !  Évidemment, il est important que dans leur sélection, le photographe fasse des photos qu’ils aiment, mais il est primordial de choisir un photographe qui leur ressemble, avec lequel ils vont bien s’entendre.  Pourquoi ? Parce que le photographe est LE prestataire qui va rester avec eux toute la journée, à côté d’eux ou à quelques mètres.  Donc si les mariés choisissent un photographe qui fait de sublimes photos mais avec qui le feeling ne passe pas, croyez-moi que les photos s’en feront ressentir ! J’ai déjà rencontré des clients à qui cela est arrivé : ils avaient choisi LE photographe à la mode, avec un budget plus que colossal, et le feeling n’est tellement pas passé, qu’ils avaient du mal à se détendre à ses côtés.  Le résultat ? Des photos très belles certes mais leurs visages étaient complètement figés, sans expression, sans naturel et ne ressemblaient en rien à ce qu’ils avaient imaginé et en rien aux souvenirs qu’ils avaient de leur mariage.  Donc prenez bien garde à choisir un photographe avec qui le feeling passe pour être certains d’être à l’aise le jour J pour des photos éblouissantes de bonheur !

 

Merci Alexandra !

Retrouvez plus d'images sur son site : https://photosrouges.fr/




Inscrivez vous à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé de nos dernières news !