Quel est le salaire moyen d’une Wedding Planner ?

Forme juridique des Wedding PLanner :

En France, le métier de wedding planner n’étant pas aussi développé que dans les pays anglo-saxon, on y trouve surtout de petites entreprises car la plupart des wedding planner ne sont pas, à proprement parlé, des salariés.  Seul ou à deux, les wedding planner créé leur propre entreprise pour accéder à ce métier.  Il existe cependant plusieurs formes juridiques possibles afin de se monter, comme le statut d’autoentrepreneur, d’entreprise individuelle ou encore en société sous la forme d’une EURL ou SARL…..

Combien gagne un Wedding  Planner ?

En général, lorsqu’elle démarre, les organisatrices de mariage organisent 3 à 4 mariages la première année.

Lorsque j’ai démarré en tant que wedding planner, j’ai eu la chance d’organiser 8 mariages dès la première année.  Aussi, j’ai rapidement développé une activité supplémentaire : la décoration mariage, et j’ai donc fait la déco de ces 8 mariages.  J’ai ainsi pu dégager un revenu moyen, après déduction des charges et impôts, d’environ un demi-smic/mois en moyenne sur l’année.

Un wedding planner n’a pas de revenu fixe, tout simplement parce que nous n’avons pas d’encaissements réguliers tous les mois de l’année.  Ces revenus varient en fonction des budgets des mariages organisés qui sont tous différents les uns des autres, certains mariés cherchent à mettre l’accent sur une partie de leur mariage plutôt qu’une autre.

Pour info : les charges de la première année sont importantes car c’est à ce moment que l’on fait la plupart des investissements.

La deuxième année, j’ai doublé le nombre de bons de commande et j’ai organisé 16 mariages !  J’ai continué la décoration et j’ai commencé  la création de faire-part artisanal. Aussi j’ai démarré les formations pour tous ceux qui souhaitent se former  en tant que wedding planner.

La troisième année, j’ai souhaité cesser les prestations de « décoration mariage » pour me consacrer uniquement à l’organisation des (20) mariages.  En conséquence, cela me faisait des été très chargés et je n’avais absolument plus le temps de cumuler les deux.

Depuis, j’organise en moyenne 30 mariages/an, et j’ai créé ma propre collection de faire-part haut de gamme que l’on a conçu à deux, une graphiste et moi-même.

Ainsi va de ma propre expérience mais tous les cas de figure sont différents.  Beaucoup de wedding planner ne « décollent » jamais et n’arrive pas à tirer un bénéfice de leur activité. Souvent elles ne sont pas formées ou bien il leur manque des qualités ou des ressources pour mener à bien leur projet.  D’autres, au contraire, que je connais sur Paris ou encore sur Nice, ont développé leur entreprise en s’associant ou en embauchant, grâce au grand nombre de mariages quelle réalisent chaque année.

J’ai également fait ce choix là récemment, je me suis associé avec une wedding planner, avec qui je travaillais de manière ponctuelle sur des mariages depuis de nombreuses années. Ce choix s’est fait de façon évidente le jour où j’ai décidé de concevoir la sœur de mon entreprise, une agence sur Miami FL.  Mais ça, c’est une expérience que je vous raconterai bien plus tard… 😉

En bref, un wedding planner qui organise entre 20 et 30 mariages/an et qui fait également des prestations supplémentaires comme la décoration ou la création de faire-part peut espérer pouvoir dégager un revenu de 2 000 € à 4 000 €/mois.

1 Comment

  • Amélie santos

    Reply Reply 5 décembre 2016

    Bonjour je rêve de travailler avec une wedding planer. Le mariage est un milieu que j’adore et j’aimerai beaucoup apprendre avec une professionnelle.
    Cordialement
    Melle Santos

Leave A Response

* Denotes Required Field