Formation Wedding Planner

Interview de l’agence Les Prémices de M

 

Un an seulement après sa création, Magalie, de l’agence Les Prémices de M, affiche une jolie réussite dans l’univers du mariage. Elle a su mettre en lumière ses talents, son professionnalisme ainsi que tous les conseils que nous lui avons fourni pendant sa formation Wedding Experte pour accréditer sa place dans le monde de l’événementiel.

Grâce à sa période de chômage, elle a pu bénéficier d’un accompagnement par Pôle emploi, via BGE. Ils l’ont guidé dans sa démarche de création, pour définir son projet, réaliser une étude de marché, une étude de faisabilité et un prévisionnel de chiffre d’affaire.

Voici sa success story:

 

Wedding Academy: Pourriez-vous nous présenter votre parcours personnel et professionnel en quelques mots ?

Je suis Magalie, en couple, j’ai 31 ans, originaire de la Dordogne, installée à Toulouse depuis plusieurs années. Mon parcours de vie m’a amené jusqu’ici à créer mon agence Les Prémices De M, organisatrice et décoratrice de Mariage, en juin 2016. Passionnée par les fleurs et le végétal, j’ai fait des études dans le paysage, puis j’ai poursuivi par un master (bac+5) en aménagent du territoire. J’ai travaillé 5 ans en collectivités territoriales, pour monter desprojets dans l’environnement et l’urbanisme, puis accompagner des porteurs de projet. J’ai toujours aimé être à l’écoute, guider et conseiller les autres.

Wedding planner

 

Wedding Academy: Pourquoi avez choisi le métier de Wedding Planner et Designer ?

A 30 ans, j’ai eu l’envie de monter mon projet et de me lancer en tant que wedding planner. Après avoir décoré le mariage de mon frère, puis organisée des mariages dans mon entourage, petit à petit et avec le soutien de mes proches, ce chemin s’est dessiné afin de trouver ma voix ! J’avais envie d’avoir un métier passion, où je pouvais lier la création florale, la décoration, l’organisation et le conseil. Et tout naturellement, le métier de wedding planner et designer est apparu comme une évidence.

 

Wedding Academy: Avant d’ouvrir votre entreprise vous avez suivi une formation de Wedding Expert à la Wedding Academy, pourquoi ce choix ?

Il me parait évident et indispensable d’être formée au métier de wedding planner ! C’est un conseil que je donne en premier à toutes celles qui souhaitent se lancer dans cette aventure. Ce métier ne s’invente pas, il faut être « armer » pour pouvoir se lancer et réussir. Etant de Toulouse, la wedding Academy m’a paru être une école de confiance, avec Sarah la formatrice et Emma la dirigeante de l’école (et maintenant Cindy qui a repris la suite !)

Wedding planner

 

Wedding Academy: Quelles ont été vos motivations pour suivre la formation de la Wedding Academy ?

Ce qui m’a plu à la Wedding Academy, c’est d’être formée par de vraies wedding planner, qui ont une sacrée expérience. Sarah et Emma, sont des weddings planner expérimentées et reconnues à Toulouse, avec une agence implantée depuis 10 ans. Autant dire que ça met en confiance !

Cette formation a été ultra bénéfique pour moi, car elle a confirmé ma volonté de me lancer. J’ai beaucoup appris, eu énormément de conseils, d’exemples concrets, qui m’apportent tous les jours. Cette formation a de vrais atouts : rencontrer d’autres filles et tisser des liens (je suis toujours en relation avec plusieurs wedding planner rencontrées à la formation qui se sont lancées aux quatre coins de la France), faire un shooting photo toutes ensemble et trouver des prestataires, et la coordination jour j pour être au cœur de l’action !

 

Wedding planner

Wedding Academy: Comment vous êtes-vous préparée en amont avant de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Très motivée, j’ai eu envie de me faire accompagner et conseiller dans le montage de projet de création d’entreprise. En automne 2015, j’étais en période de chômage, donc j’ai pu bénéficier d’un accompagnement par Pôle emploi, via BGE à Muret. Ils m’ont guidé dans ma démarche de création, pour définir mon projet, réaliser une étude de marché, une étude de faisabilité et un prévisionnel de chiffre d’affaire…Je conseille de vraiment bien s’entourer et de se former un maximum avant de se lancer.

Wedding Academy: A votre avis quelles sont les qualités personnelles indissociables au métier de Wedding planner/Designer ?

Ce métier demande une multitude de qualités !! Il faut être déterminée, avoir confiance en soi, aimer le contact humain, savoir conseiller, guider, avoir de l’empathie, souriante, être une bonne commerciale, savoir communiquer et faire parler de son agence, être créative, dénicher les prochaines tendances déco, bref être une vraie chef d’entreprise !

 

Wedding Academy: Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontré dans l’exercice de ce métier pendant la première année de lancement ?

Les principales difficultés, c’est le temps et l’argent ! Avant de rencontrer des mariés et de signer des contrats, j’avais besoin d’être prête et d’avoir constitué tous mes outils, documents à destination des mariés, plaquette de communication, book mariage, réaliser mon book de prestataires. Donc j’ai passé 3mois à rencontrer des prestataires, visiter une quarantaine de lieux, pour constituer mon book. Cela demande beaucoup de temps ! De plus, pour se lancer, comme vous le conseillera Sarah pendant la formation, il est indispensable d’avoir des ressources financières pour monter son agence (minimum 5000€) puis d’avoir un job « alimentaire » en plus de votre agence. J’ai eu la possibilité de trouver un mi-temps dans une collectivité territoriale, un vrai souffle indispensable pour voir l’avenir plus sereinement.

Enfin, la difficulté notamment à Toulouse, c’est la concurrence ! Nous sommes un certain nombre de wedding planner sur le marché toulousain, donc il faut savoir se positionner et faire sa place, tout en se disant que cette concurrence est bénéfique. Je ne considère pas les autres wedding planner comme des rivales. Pour moi, nous avons chacune nos qualités, notre manière de travailler, notre image de marque, et chacune peut prendre sa part de marché.

wedding planner

 

Wedding Academy: D’après votre expérience, quelle est selon vous la meilleure façon de se faire connaitre ?

Quand vous serez en formation à la Wedding Academy, si vous avez la chance que Sarah soit votre formatrice, elle vous donnera des conseils pour trouver votre meilleure façon de vous faire connaitre. Pour ma part, je prends plaisir à réaliser des shootings photos comme mon dernier shooting sur la Belle & la Bête qui a été publié. Cela permet aussi de s’entourer de prestataires de confiance, et de voir s’ils sont sur la même longueur d’ondes que vous ! C’est un bon test avant les mariages ! Développer son réseau est indispensable pour se faire connaitre. Mais, j’ai découvert les salons du mariage, et j’adore cette adrénaline et rencontrer tous ces couples. J’avais un stand sur le salon du mariage de Toulouse en janvier 2017, et j’ai adoré décorer et fleurir mon stand, créer mon univers, et le faire découvrir aux futurs mariés. Les échanges avec tous ces couples ont été une dose de bonheur. Donc, cela m’encourage à faire des salons du mariage pour signer d’autres contrats !

 

Wedding Academy: Combien avez-vous de mariages pour 2017 et 2018 ?

Comme je vous l’ai dit, je me suis lancée en juin 2016, j’ai d’abord fait un petit salon du mariage en novembre 2016, puis le grand salon de Toulouse en janvier 2017 qui apporte des couples de toute la région. Pour l’instant, je suis plutôt contente, car pour la saison 2017, j’ai déjà 8 mariages. Et la saison 2018, s’annonce très bien, avec 7 mariages, pour de belles organisations totales et de jolies scénographies.

wedding plannerWedding planner

Wedding Academy: Selon vous qu’est-ce qui vous différencie de la concurrence ?

Je pense que chaque wedding planner a ses propres atouts, et qu’elle doit les mettre en valeur. Même si je me pose un milliards de question à la seconde, je pense que je suis une femme organisée, ultra motivée, je reste moi-même, avec beaucoup de créativité. De plus, j’ai fait le choix d’élargir mon panel de services, j’organise, décore, fleurit, et officie des cérémonies laïques. Mais j’apprends petit à petit à bien m’entourer et déléguer pour répondre aux exigences des mariés et réaliser un service irréprochable sur chaque mariage

 

Wedding Academy: Comment imaginez-vous l’avenir de votre projet ?

C’est la question que je redoutais ! Je ne suis pas une personne ambitieuse, j’ai juste l’envie d’être épanouie dans mon métier et de pouvoir en vivre (ce qui est déjà pas si évident !). J’ai envie de proposer des prestations de qualité, et de personnaliser chaque mariage. Je ne me vois pas wedding planner et designer toute ma vie. Je pense que nous sommes amenées à évoluer pour avancer. Peut-être qu’un jour comme Sarah je serais formatrice ! Qui sait !

 

Wedding Academy: Quels seraient vos conseils pour les  Wedding Planner et Designer qui souhaitent se lancer ?wedding planner

Il faut murir son projet et ne pas se lancer trop vite. Il faut prendre du temps, bien s’entourer, se former pour monter son agence. Je pense aussi qu’il faut enlever de sa tête ce côté « fleur bleue » et « waouw c’est magique », car non, ce n’est pas vous la future mariée, vous êtes là pour réaliser tout un tas de missions, pas toujours fun. Donc ce métier, même s’il fait rêver, ne convient pas à toutes ! La formation à la Wedding Academy, vous met aussi face à la réalité, et vous plonge directement dans le vif du sujet. Donc foncez pour vous renseigner et vous former à ce superbe métier !

 

 

Un grand Merci à Magalie d’avoir accepter cette interview. Nous sommes fières de la compter parmi les anciennes de la Wedding Academy qui font notre fierté et nous lui souhaitons beaucoup de rêves, de réalisations et de plaisir pour les années à venir.

https://www.lespremicesdem.fr/

 

Leave A Response

* Denotes Required Field